Recherche dans le blog

L'Exode : la Pâque juive et la libération de l'esclavage

L'Exode : la Pâque juive et la libération de l'esclavage

L'Éternel voit notre souffrance due à l'esclavage du péché. Ce sont ces choses qui nous dominent et ne nous laissent pas libres. Par Moïse, Dieu est intervenu pour délivrer le peuple d'Israël de son esclavage en Égypte, en lui faisant traverser la Mer Rouge à pied sec. Dieu se fait connaître à Moïse sous le nom de l'Éternel, ce qui veut dire : "Je suis celui qui suis". Dans l'Évangile de Jean, Jésus s'est attribué ce nom. Il a dit au peuple juif de son temps : "Avant qu'Abraham fut, je suis". Les Juifs de n'y trompent pas et comprennent clairement que Jésus affirme sa divinité.

Pour libérer son peuple d'Égypte, Dieu envoie de grands jugements sur le pays et son roi, afin qu'ils laissent partir le peuple hébreu. La dernière de ces dix plaies est la mise à mort du fils aîné de chaque famille. Pour sauver le peuple d'Israël de ce jugement sur les premiers-nés, Dieu donne un plan de salut. Il ordonne à chaque famille d'égorger un agneau, d'en recueillir le sang et de l'asperger sur le linteau et les deux poteaux de la porte de la maison. Cette nuit-là dans le territoire d'Israël, aucun premier-né n'a péri, parce que Dieu a vu le sang de l'agneau et il est passé "par-dessus", (sens du mot pâque) alors que tous les premiers-nés des Égyptiens sont morts. L'agneau sacrifié cette nuit-là est un symbole de Jésus-Christ. Celui qui fait confiance au sacrifice de Christ pour son péché est pardonné. Lors du jugement dernier, Dieu passera "par-dessus" et épargnera toute personne qui s'est confiée en Lui par Jésus-Christ. Jean-Baptiste présente Jésus comme : "l'agneau de Dieu qui ôte le péché du monde".

Lecture biblique proposée : Exode chapitre 12 versets 1 à 36

Ce texte est extrait du calendrier "Trésors", édité par la Mission MSD.

Retrouvez le calendrier "Trésors" ici

"L'Éternel dit : J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, et j'ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs."

Exode 3.7

"Dieu dit à Moïse : Je suis celui qui suis. Et il ajouta : C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël : Celui qui s'appelle "je suis" m'a envoyé vers vous."

Exode 3.14

"Le sang vous servira de signe sur les maisons où vous serez ; je verrai le sang, et je passerai par-dessus vous, et il n'y aura point de plaie qui vous détruise, quand je frapperai le pays d'Égypte."

Exode 12.13

"Les enfants d'Israël entrèrent au milieu de la mer à sec, et les eaux formaient comme une muraille à leur droite et à leur gauche."

Exode 14.22

"Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude."

Exode 20.2

"Christ, notre Pâque, a été immolé."

1 Corinthiens 5.7

"Je me couche et je m'endors en paix, car toi seul, ô Éternel ! Tu me fais habiter en séciruté."

Psaume 4.9
Slide thumbnail

éternelle

aimé le monde

croit

unique

qu'il a

ait

la vie

en lui

a tant

afin que

mais qu'il

quiconque

son Fils

pas

Car Dieu

ne périsse

donné

Jean

3. 16